Horaires Mairie

Du lundi au vendredi de
8h30 à 12h et de 14h à 17h45

Adresse Mairie

4 place de l'Église, 72330 Yvré-le-Pôlin

Contact Mairie

communeyvrelepolin@orange.fr
02.43.87.42.48

Une fouille archéologique en forêt d’Yvré-le-pôlin suite à une découverte majeure

Deux lettres écrites ou dictées par Richard coeur de lion, relance la quête du Graal et pointent une piste sérieuse vers les abords d’Yvré-le-pôlin

Image par Henryk Niestrój de Pixabay 

Une équipe internationale d’archéologues émérites vient de faire une découverte fondamentale qui vient bousculer ce que l’on connait de la vie de Richard cœur de lion, le Plantagenêt, mais aussi notre belle petite commune. En effet, 2 manuscrits récemment authentifiés donne le roi Richard comme ayant volontiers « baclé »  la paix avec Saladin, suite à la troisième croisade, non parce qu’il était de nature à tergiverser comme on le pensait jusqu’alors, mais parce qu’il avait mis la main sur le Saint Graal et voulait le rapatrier au plus vite vers Rome. En soi, ce premier écrit est déjà extraordinaire car personne ne comprenait jusqu’alors pourquoi cette paix fut si vite négociée alors que le Plantagenêt était en position de force après avoir défait Saladin.

Le second texte nous touche nous Paulinais, de beaucoup plus près. Il s’agit, en effet, d’une lettre authentifiée par son sceau mais apparemment écrite par un tiers sous sa dictée alors qu’il agonisait en proie à la gangrène, après avoir été atteint d’un carreau d’arbalète dans la cuisse. Vraisemblablement écrite entre le 29 mars et le 6 avril 1199 soit il y a  822 ans presque jours pour jour, cette missive nous dit en substance, que désireux de mettre le saint calice à l’abri ,il a finalement souhaité le confier à la reine Bérengère pour être conservé en l’abbaye de l’Epau, (cache moins évidente et moins exposée que Rome), mais le convoi attaqué en forêt dans un lieu que les archéologues situent entre les communes actuelles d’Yvre-le-pôlin , et de Château L’hermitage n’a jamais atteint sa destination. Seul un de ses lieutenants a pu enfouir le saint objet à la hâte en forêt et s’enfuir du guet-apens tendu pour en avertir le roi Richard. Ce soldat a puisé dans ces dernière forces pour retourner au roi Richard  les instructions pour retrouver sa cachette improvisée. Le document a trouvé Richard coeur de lion en piteux état lui aussi, et pour être certain que la coupe sainte ne soit perdue à jamais, il a dicté à l’un de ses hommes lettrés les coordonnées de la cache. C’est cette lettre qui vient d’être retrouvée et c’est sur la base de ce document que des fouilles devraient commencer sous peu, vraisemblablement le 6 avril prochain pour honorer la mémoire de ce grand roi. Le lieu des fouilles est forcément pour l’instant maintenu secret, mais vous observerez prochainement  de plus en plus de personnes se baladant avec des détecteurs à métaux lors de vos promenades en forêt, ne soyez pas inquiets il ne s’agit pas de démineurs, mais bien d’archéologues en passe de faire espérons-le, l’une des plus belles découvertes archéologiques qui soit, depuis des siècles et ce sur les terres de notre beau village.

2 réflexions sur “Une fouille archéologique en forêt d’Yvré-le-pôlin suite à une découverte majeure”

  1. c ‘est un poisson d’avril ce post, ou c ‘est une vrai verité! car j en connais fan de geocaching qui vont se mettre au detecteur de metaux! 😉 merci pour l’info Vincent… ou pour la blague…

    1. Vincent Rostaing

      Bonjour Sabrina, voici la réponse en forme de gros poisson d’avril quoi que la plupart des éléments concernant l’article sont vrais, la négociation avec Saladin est notoirement bâclée, la Reine Bérangère a vraiment fondé l’abbaye de l’Epau mais Louis IX ne lui a céder les terres de l’Epau qu’en 1228, alors que Richard Coeur de lion roi anglais qui parlait mieux français qu’anglais et est mort à Chalus, près de limoges en 1199 soit presque 30 ans auparavant !!!
      mais pour les fans de géocaching il est enterré à Fontevraud non loin de Saumur… et il a pu passer par le forêt entre Yvre le polin et Chateau l’hermitage quand il s’est emparé de la cité Plantagenêt au XII eme siècle…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *